forum rpg city utopique basé sur une expérience sociale dans une ville écologique et sortie de nulle part et inventé de toute pièce
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ouverture du forum le 2/08/2015 les administrateurs vous souhaitent la bienvenue

Partagez | 
 

 Etc. – End of Thinking Capacity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Arlo Last-Harris
messages : 19
emploi : gérant des arcardes.
partenaire : la jolie annabeth hodgkins.

MessageSujet: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 3 Aoû - 22:09

Arlo Last-Harris
“coeur en silence”


personnalité
le test
attirance sexuelle - sans le moindre doute, sa préférence va à la gent féminine... ceci dit, du moment que la note est réglée, hommes, femmes, singes ou crocodiles, il ne fait pas de différences + signe astro - vierge, un trait d'esprit, une belle ironie... la vie exhibe ainsi un sens de l'humour plus que grandiose  + aphrodisiaque - la beauté extérieure bien plus que l'élégance intérieure, l'argent, les marques d'esprit, l'éternel sentiment de renouveau, la provocation, le charme apporté par chaque nouvelle année, la grâce, le chic ! typiquement féminin- de certaines Dames + anaphrodisiaque - le surpoids, les larmes, l'odeur de la sueur, la pauvreté culturelle, la vulgarité (qu'elle soit verbale ou physique), l'étroitesse d'esprit, l'égoïsme sous toutes ses formes +


trait de caractère principaux - Arlo, le philanthrope. Trop attaché à l'Autre pour envisager une simple visite dans la ville fantôme de son enfance, trop attaché au mot pour supporter un silence trop persistant. Le bavard moqueur, pointilleux, parfois cinglant, habile, un brin cynique. L'éloquent, trop souvent capable de ramener l'Autre à son point de vue. Le borné, qui cherchera toujours le dernier mot. Quitte à faire don de mauvaise foi ! Une hypocrisie contrôlée, preuve de la maîtrise qu'il a de lui-même. Son éducation, il l'a acquise à Londres. Il en garde son élégance et sa retenue, et quand il sort les poings, l'on continue à déceler sa modération. Cette distinction l'accompagne partout, de sa manière de boire son thé, jusqu'à sa façon de toucher une femme. Passion distinguée. Ou distinction passionnée ? Finalement, cette retenue dévoile parfois une autre facette de cette personnalité d'apparences facile... Orgueil. Fierté un poil déplacée, doublée d'une remarquable rancune. Elle est la pire. C'est elle qui dépose cette teinte de malice dans le coin de son œil. Elle qui agace son intelligence. Elle qui décuple son imagination. Cette amertume fait de lui un être revanchard et calculateur. Il n'est pas si rare de le voir appliquer à la lettre le dicton « La vengeance est un plat qui se mange froid ».  Et il le fait avec une telle désinvolture ! On ne sait s'il s'agit là encore de son éternelle retenue ou s'il fait réellement preuve d'un je-m'en-foutisme proche de la démesure.  
Arlo, un homme en harmonie avec lui-même, fier de ce qu'il considère comme de la générosité, trop souvent capable de faire le don de lui-même et de faire le partage de son expérience. Mais un homme énigmatique aussi, qui s'entoure de cet aura de charme mystérieux. Être bavard, capricieux, joueur, versatile. Être à part ou si banal, il vous laissera vous faire une idée.


aspiration professionnelle - Ni plus ni moins que ce qu'il possède actuellement. Bien sûr, devenir gigolo n'est pas un rêve de gosse, mais les événements l'on peu à peu emmener auprès des femmes et ce qui n'était au départ qu'un moyen d'arrondir ses fins de moi est rapidement devenu son quotidien. Arlo est un homme épanoui. Néanmoins, s'il pouvait réussir à retirer cette étiquette qui lui colle à la peau ; cette même étiquette capable de broyer son humeur et le plonger dans cette rage cynique que beaucoup lui connaissent, il ne s'en porterait pas plus mal ! Non, il ne manque pas grand chose au bonheur de cet homme... juste qu'on écoute d'abord pourquoi il fait ce qu'il fait avant de le juger.
aspiration personnelle - Une ambition improbable, un songe inatteignable. Un fantasme rêveur qu'il sait impossible. Du moins, pas dans ses conditions de vie actuelle, pas en s'accrochant à son métier telle une moule à son rocher. Fonder une famille. Pour beaucoup, ce souhait est aisément devenue une réalité. Pour Arlo, ce n'est rien d'autre qu'une chimère, un espoir mille fois déçu. Mais bien sûr, comment cela pourrait-il devenir possible ?! Quelle femme seine d'esprit pourrait accepter de le voir ainsi rentrer à la maison après une longue journée de ''travail'', le regarder serrer leur progéniture dans ses bras, le laisser la toucher, l'embrasser, l'aimer... ?! Non, cela demanderait une largesse d'esprit des plus improbables...
on vous décrit comme - Disons qu'il existe deux qualificatifs qui reviennent souvent quant on mentionne Arlo. Le premier... « Pute ». Grossier, mais ô combien vrai ! A cela, notre prostituée au masculin le sait répondre qu'une chose « Pute, oui. Mais pute de luxe. » Et puis il y a ceux qui le décrive parfois avec une certaine admiration. Non, ils n'admirent en rien ses choix de vie professionnels, mais se passionne devant l'application et le cœur qu'il met à exécuter son labeur. Arlo, ou le gigolo qui offre avec tant de générosité.
vous vous décrivez comme - Le gendre idéal ? … Blague à part, il n'existe qu'un seul qualificatif qu'Arlo se permet d'utiliser à son propre égard : un homme à femmes. Oh, il n'est pas ce que l'on appelle couramment un coureur de jupons, son but n'a jamais été d'enchaîner les conquêtes. Mais il garde sur la gent féminine un œil constamment appréciateur. Sans les épier, il les  observe, les jauge, les imagine dans telle ou telle situation. Et s'il se reconnaît aisément une qualité, c'est bien celles de les aimer... Ces nymphes gracieuses, si semblables au quotidien et pourtant si particulières dès l'instant où l'on prend le temps de les regarder, d'apprécier leur charme, d'oser les faire se sentir belles, à part, ou même uniques...
plus grande peur - Sans doute celle de la solitude. En effet, Arlo ne supporte pas de se retrouver seul. Bien sûr, cela arrive, mais il se dépêche le plus souvent d'écourter la situation. Il ne saurait expliquer cette frayeur qui sans être une phobie, reste une peur bien réelle et le pousse parfois dans les derniers retranchements de la patience. Agitation, sueurs glaciales, humeurs explosives, l'isolement lui est redoutable. Il se réveille parfois la nuit -tremblant- émergeant d'un monde où il se retrouve seul, seul au monde.
plus grand regret - Celui de ne jamais avoir eu d'enfant. Arlo aurait aimé avoir une petite fille à protéger, ou avoir à enseigner l'art de la bagarre à un petit mec. Il rêve d'une progéniture dont il serait proche, d'un enfant à chérir, de couches à changer, d'histoires à conter avant les longues heures de la nuit, de repas fais d'échanges et de complicité, d'ouragans de colère témoins d'amour et d'attachement, etc. Tant d'émotions et de faits inexistants qu'il sait de façon presque certaine que personne ne lui accordera jamais.
plus grande fierté - L'application qu'il met dans son travail, peut-être ? Il existe là quelque chose qu'il difficile de transmettre et presque impossible de comprendre. Offrir son corps dans son intégralité contre de l'argent est une activité aussi vieille que le monde, mais elle continue à peindre le dégoût et l'horreur sur le visage de beaucoup. Pourtant, Arlo la pratique avec fierté. Il considère même sa profession comme la transmission de sa générosité. A sa façon, il a trouvé le moyen de faire don de lui-même, d'allier travail et plaisir et de plonger dans l'épanouissement professionnel.
plus grande vertu - Certainement sa  capacité à chercher et déceler le meilleur chez l'autre. Arlo est un homme de jugement, mais il possède cette qualité rare... Celle de mettre les vertus de l'Autre sur un piédestal, d'embellir ses meilleurs attributs. Cet homme sait garder ce qu'il y a de beau chez son prochain et fermer les yeux sur travers et défauts. Une qualité rare souvent très évidente, mais qui disparaît dès l'instant où les termes de secret, de mensonge ou de trahison s'invitent sur le plateau.

Physique ? médian, et seule son agilité lui permet de se taper le luxe d'être bagarreur.
Degré de Sociabilité ? 5, il est homme de compagnie brillant !
Degré de Productivité ? 4, parce que quand il fait les choses, il les fait bien.
Animal ? chat, parce qu'il a sérieusement tendance à faire passer le plaisir avant tout le reste.
Récompense ? Tranquillité, pour vivre son existence comme il l'entend.


Café ? noir, au nombre de deux tous les matins.
Nuance ? Sombre, en apparences seulement !
Accessoire ? chevalière, offerte par son oncle.
Heure ? 20h, la nuit est pleine de vie.
Température ? Chaude, la chaleur et tous ses bien-faits...
Secteur ? artiste, parce qu'il a le culot de se considérer comme tel.
Temps ? présent, rien n'a plus d'importance.

ft. james mcavoy

Carte d'identité.
âge – trente-quatre ans. lieu de naissance – Chinchilla, Queensland, Australie. occupation/métier avant l'entrée dans la société - Gigolo. lieu de vie avant l'entrée dans la société – Londres, Grande-Bretagne. credits - ici. groupe - livers.

Derrière l'écran.
pseudo/prénom – bigfish. âge – pfiou euh... vingt-quatre uu. pays - france. fréquence de connexion – je peux pas tellement dire, aussi souvent que mon emploi du temps me le permet. Au mini 4 fois par semaine on va dire. comment as-tu connu le forum -bazzart. qu'en penses-tu – il est rare qu'un contexte m'intrigue autant, je suis assez curieuse d'en découvrir plus. lien, scénario ou personnage inventé – inventé.

your story, your past
Jane Archer fixait le visage de l'enfant. Le regard à la fois triste et tendre, elle voyait sur ses traits les vestiges de larmes déjà sèches. Le garçon avait longuement pleuré à l'annonce de l'accident. Immédiatement, il avait sombré dans un silence que Jane savait partagé d'incompréhension et de rage. Ce mutisme durait depuis plusieurs jours maintenant et Arlo ne semblait vouloir y mettre un terme tandis qu'il lorgnait les deux cercueils de bois sombres reposant devant l'autel. Ses parents étaient là, inanimés, les yeux clos sur une vie qu'un simple refus de priorité leur avait ôtée. Un incident stupide. Une malchance grotesque. Une opportunité que la Mort avait saisi, privant le jeune Arlo d'une enfance des plus banales.
Jane eut un hoquet. Sa propre peine n'était pas visible, savamment dissimulée derrière des lunettes noires. C'était sa sœur qu'elle enterrait aujourd'hui. Mais elle ne pouvait détacher son attention d'Arlo, son neveu. Silencieusement, elle tentait de comprendre comment ce gosse de six ans pouvait supporter les événements avec tant d'aplomb. Comment ce môme maigrichon pouvait-il bien fixer ces cercueils sans ciller ? Comment réussissait-il à dissimuler sa peine ? Avait-il déjà fait son deuil ? Jane Archer poussa un petit soupir tout en chassant ces questions de son esprit. C'était à elle que revenait désormais la tâche d'éduquer ce freluquet et, malgré sa surprise et sa curiosité, elle se fit la promesse de ne jamais confier ses interrogations à son neveu. Hésitante, la jeune femme posa une main sur l'épaule du garçon. Elle ne sentit ni sursaut, ni soulagement, ni aucun désir de fuite. L'enfant avait saisi le silence. Les lèvres closes, il s'appliquait à rester parfaitement immobile... Une fraction de seconde plus tard, il logeait sa petite main entre les doigts délicats de sa tante. ''Quelqu'un'' avait désormais un rôle de mère à assumer et de nouveau, Jane Archer poussa un soupir et resserra son étreinte, déjà prête à fouiller les ruines de son cœur pour tenter de reconstruire à ce gosse un monde bienveillant.


Lilly Keynes s'installa sur la chaise tout confort qu'on lui présentait. Sublime dans une robe de velours mordorée, elle n'accorda pas la moindre attention au serveur qui déjà lui prêtait un menu. Elle le délaissa sur le coin de la table et ancra un regard sombre dans les prunelles si parfaitement bleue de l'homme qui l'accompagnait. Celui-ci souriait avec aisance et à l'image de Lilly, n'accordait qu'une attention très modérée aux choix culinaires proposés par le restaurant. Très vite, l'homme brisa une glace déjà chaude et s'empara du silence pour le réduire en pièce. Bavard, il s'attarda sur plusieurs sujets, tandis que son interlocutrice buvait ses paroles. Du moins, en apparences... En réalité Lilly Keynes n'avait que faire des propos d'Arlo. Elle le connaissait depuis assez longtemps maintenant pour savoir ô quel grandiose orateur il était, mais qu'il devenait plus intéressant encore dès l'instant où il cessait de jacasser et qu'il déposait enfin ses lèvres sur les siennes. La jeune femme supportait la case ''restaurant'' avec patience, consciente que l'instant viendrait où cet homme tairait finalement son éloquence pour d'autres qualités qu'elle lui préférait bien plus encore. Muette, elle s'attarda plus encore sur ce visage peu parfait, scruta cette bouche trop agitée, s'interdit de prendre cette main qu'elle tendre et audacieuse, examina ce sourire, cette barbe naissante, cette pomme d'adam intimidée par un nœud de cravate trop serré, et ces cheveux qu'il laissait sciemment se promener à leur guise... Bientôt, Lilly Keynes s'autorisa un rire bref, mais franc. Elle jouait le jeu avec cœur. Arlo Harris était de ces hommes charismatiques, maîtres d'une discipline et d'une éducation rares et qui apprécient un repas fait de haute gastronomie et de bons vins, avant de se laisser aller à d'autres plaisirs plus animal. Ainsi, la jolie brune prenait son mal en patience et profitait joyeusement de la compagnie de son amant. Pendant quelques heures, il était sien. Pendant quelques heures, il saurait lui faire oublier sa solitude. Pendant ces quelques heures, il saura la rendre époustouflante de grâce, unique et si belle...


Dernière édition par Jeremiah Scar le Mer 19 Aoû - 23:30, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexander Gray
messages : 159
emploi : Médecin (aux urgences)
partenaire : Max S. Inglewood

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 3 Aoû - 22:15

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.bbgraph.com/
avatar
Max S. Inglewood
messages : 104

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 3 Aoû - 22:18

J'aime ton pseudo, et j'aime ton avatar *-*
Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ella Every
messages : 202
emploi : infirmière
partenaire : burn d. day

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 3 Aoû - 22:27

Bienvenue très cher ! merci pour ton inscription !
j'espère que tu te sentiras bien ici :D n'hésite pas si nécessaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roxanne Lefèvre
messages : 33
emploi : Ingénieur
partenaire : Evan

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 3 Aoû - 22:31

mon beau jeremiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arlo Last-Harris
messages : 19
emploi : gérant des arcardes.
partenaire : la jolie annabeth hodgkins.

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 3 Aoû - 22:33

Merci à tous les trois, je me permets de saluer l'originalité du contexte de ce forum au passage (naaan, c'est pas du lèche-bottage :niarf: )... nan mais vous m'avez donné l'envie de reprendre, donc...

Roxanne... présentations en aveugle, we gère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seren Ishikawa
messages : 196
emploi : ingénieur agronome
partenaire : non attribué

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 3 Aoû - 22:34

Han, Johnathan

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche, n'hésites pas à mpotter le staff si tu as des questions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Keith O'Grady
messages : 35
emploi : Pompier

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Mar 4 Aoû - 12:48

Bienvenue à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Mar 4 Aoû - 13:02

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Mar 4 Aoû - 17:47

J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage :aha: bienvenue et bonne chance pour la suite de la fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ella Every
messages : 202
emploi : infirmière
partenaire : burn d. day

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Jeu 6 Aoû - 21:16

je suis ravie de savoir que le contexte a été un élément pour te ramener sur les planches du rp ça fait plaisir tout plein ! n'hésite pas si t'as besoin de quoique ce soit on est lààààà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arlo Last-Harris
messages : 19
emploi : gérant des arcardes.
partenaire : la jolie annabeth hodgkins.

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Dim 9 Aoû - 22:59

Z'êtes des gentils je peux déjà faire ma chiante ? En fait je suis en remaniement complet du perso que j'ai commencé (oui je sais pas ce que je veux ) brefosefmavie, mais je demanderai bien un p'tit délai, je ne pense pas réussir à terminer d'ici lundi, so... je peux ? (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seren Ishikawa
messages : 196
emploi : ingénieur agronome
partenaire : non attribué

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Dim 9 Aoû - 23:28

Bien sûr, on t'accorde jusqu'au 17 août. Ce serait gentil de le signaler dans ton intitulé de fiche, qu'on ne te relance pas par erreur. Bonne chance pour ton remaniement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arlo Last-Harris
messages : 19
emploi : gérant des arcardes.
partenaire : la jolie annabeth hodgkins.

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Lun 10 Aoû - 10:20

Ca roule j'édite ça :)
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roxanne Lefèvre
messages : 33
emploi : Ingénieur
partenaire : Evan

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Sam 15 Aoû - 18:35

t'es encore plus beau comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexander Gray
messages : 159
emploi : Médecin (aux urgences)
partenaire : Max S. Inglewood

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Sam 15 Aoû - 18:49

Spoiler:
 

Original cela dit comme personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.bbgraph.com/
avatar
Roxanne Lefèvre
messages : 33
emploi : Ingénieur
partenaire : Evan

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Sam 15 Aoû - 19:23

Alexander Gray a écrit:
Spoiler:
 

Original cela dit comme personnage.


à moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexander Gray
messages : 159
emploi : Médecin (aux urgences)
partenaire : Max S. Inglewood

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Sam 15 Aoû - 19:26

Je suis et resterai un mâle ici, donc honneur aux dames

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.bbgraph.com/
avatar
Roxanne Lefèvre
messages : 33
emploi : Ingénieur
partenaire : Evan

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Sam 15 Aoû - 19:27

En même temps, y'a de quoi fondre
je ne peux que te comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arlo Last-Harris
messages : 19
emploi : gérant des arcardes.
partenaire : la jolie annabeth hodgkins.

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Dim 16 Aoû - 7:39

On s'calme
Meuh tu sais Alex, Arlo est pas franchement regardant.... et roxanne va falloir penser à partager (a) ok #gochercherunecorde boulot boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Roxanne Lefèvre
messages : 33
emploi : Ingénieur
partenaire : Evan

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Dim 16 Aoû - 14:15

je partage ! pour le moment ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I.L.A
messages : 24

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Mer 19 Aoû - 17:25

Des nouvelles ? As-tu besoin d'un délai supplémentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Arlo Last-Harris
messages : 19
emploi : gérant des arcardes.
partenaire : la jolie annabeth hodgkins.

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Mer 19 Aoû - 23:31

Pfiou, j'suis trop une mauvaise élève
Merci pour la rallonge, yé soui arrivée !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Jeu 20 Aoû - 16:58

Je suis un tout petit peu amoureuse de ton personnage (et puis comme les autres je bave sur James Mcavoy ). Le fait qu'on est peu d'informations dans son histoire me rend encore plus curieuse et j'ai hâte d'en savoir plus. Sinon j'aime beaucoup la façon dont tu as rédigé son caractère (avec les défauts et les qualités) c'était très léger, comme si tu racontais une petite histoire compliquée mais avec poésie.
J'ignore s'il pourra rester gigolo dans la Ville, mais sinon il est fait pour un job en relation avec le social (je l'imagine parfaitement s'en tirer au téléphone dans un service après-vente ou des réclamations grâce à son charme).

Bref, pressée de le voir évoluer.

(point bonus pour : « Pute, oui. Mais pute de luxe. »)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arlo Last-Harris
messages : 19
emploi : gérant des arcardes.
partenaire : la jolie annabeth hodgkins.

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   Ven 21 Aoû - 11:36

Là, tu viens de faire ma journée ! Mais je crois que je vais casser un peu le mythe du bel et sombre inconnu... J'crois qu'en fait je vais découvrir Arlo en même temps que vous Non, disons que ce 'peu d'informations' n'est pas forcément très intentionnel, les détails arrivent petit à petit ^^ Pour le reste, merci ! ces mots font franchement chauds au boum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Etc. – End of Thinking Capacity   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etc. – End of Thinking Capacity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I'm always thinking of you
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)
» || I was thinking 'bout you, thinking 'bout me, thinking 'bout us
» Don't speak I know what you're thinking •• Sam
» /!\ I am thinking it's a sign that the freckles in our eyes are mirror images and when we kiss they're perfectly aligned ▲ Micastian /!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made up life :: 
Entrées
 :: 
Présentez vous
 :: 
validés
-