forum rpg city utopique basé sur une expérience sociale dans une ville écologique et sortie de nulle part et inventé de toute pièce
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ouverture du forum le 2/08/2015 les administrateurs vous souhaitent la bienvenue

Partagez | 
 

 Premier contact [Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Evan J. Sharman
messages : 32
emploi : Gestionnaire du centre culturel
partenaire : Roxanne Lefévre

MessageSujet: Premier contact [Max]    Mar 4 Aoû - 0:10





Max & Evan

Premier Contact


Et voilà, on y était. La journée venait de commencer, et la nouvelle vie d'Evan et des autres habitants de la Ville par la même occasion. Et assis là, dans son petit bureau au centre culturel, le jeune homme réalisait tout à coup à quel point toute cette histoire était irréelle. La pièce était simple et claire, et beaucoup plus petite que le bureau qu'il occupait par le passé dans les locaux de la Philadelphia Media Holdings mais il s'y sentait bien. Mieux, en tout cas, que dans l'appartement qu'il devait partager avec sa partenaire, où rien des objets familiers et de l'espace inutile dont il disposait avant n'étaient présent.

Avant... Il pensait déjà comme si cette vie était finie pour toujours, mais il savait parfaitement que d'ici un an, il serait de retour dans cette existence confortable. Mais ce ne serait que dans un an et avant ça, le jeune homme avait 365 jours devant lui pour mettre toutes les chances de son côté et acquérir la vie meilleure dont il avait toujours rêvé.

Ici, il n'était personne pour la première fois de son existence. Lui qui avait toujours aspiré à la reconnaissance, il était bien loti. Mais c'était tout autant excitant qu'effrayant, car pour la première fois, Evan avait la sensation d'avoir le choix. Toutes les opportunités étaient devant lui, tous les chemins possibles et il pourrait enfin sortir des sentiers battus. Et il avait déjà une idée qui lui était venue pour entamer ce renouveau. Mais pour ça, il aurait besoin de toute l'aide dont il pourrait bénéficier de la part de ses collègues du centre culturel et il ne connaissait encore personne.

Aussi, le jeune homme abandonna son bureau et s'engouffra dans les couloirs de son nouveau lieu de travail. C'était la première fois qu'il mettait les pieds dans un endroit qu'il ne connaissait déjà pas par cœur, et malgré les explications claires qu'on lui avait donné avant qu'il ne prenne ses fonctions, le jeune homme n'avait aucune idée d'où il devait aller ou de comment s'y prendre pour réunir tous les travailleurs du lieu. Il n'était même pas certain que ce qu'il comptait organiser soit réellement dans le cadre de ses fonctions. Avait-il le droit de prendre ce genre d'initiative ? Il le saurait sans doute assez tôt.

Evan arpenta encore quelques couloirs avant de se décider pour une porte au hasard, qu'il poussa sans prendre la peine de frapper. Il n'y avait pas d'indication sur la porte, il en déduisit donc qu'il ne s'agissait ni des toilettes, ni d'un bureau. Et il avait eu raison, puisqu'il se retrouva dans ce qui semblait être des coulisses. Un endroit sombre mais pas encore encombré de câbles, projecteurs et autres éléments de décors. Hésitant à s'y aventurer, le jeune homme se racla plutôt la gorge et demanda dans le vide :

« Il y a quelqu'un ? »

S'il ne recevait pas de réponse, il n'aurait qu'à retenter sa chance ailleurs. Mais il devait bien y avoir d'autres personnes ici, il en avait rencontré plusieurs en prenant ses fonctions le matin-même. Dommage qu'il n'ait pas pensé à organiser tout ça à ce moment-là, quand il savait encore où trouver tout le monde.


© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Max S. Inglewood
messages : 104

MessageSujet: Re: Premier contact [Max]    Mar 4 Aoû - 0:57

Premier contact
This is the first day of the rest of my life
Evan ✧ Max
Premier jour de travail. Si elle était encore incertaine de la réalité de sa nouvelle vie qui commençait, comme si elle était encore dans un rêve dont elle ne tarderait pas à sortir, se retrouvant dans son ancien studio, sans emploi, avec sa guitare rangée d'un côté, et son canapé-lit de l'autre, seule, elle ne pouvait nier que ce jour la plongeait dans une réalité qu'elle souhaitait à tout prix. La voilà du jour au lendemain ingénieur du son, elle qui avait cru que son avenir dans la musique était mort avant même d'avoir commencé, parce qu'elle n'avait pas autant de talent que d'autres , ou bien par manque de contacts dans le milieu … Elle pouvait se racheter , elle avait une nouvelle chance. Pourquoi faire de sa vie un second choix lorsque l'on pouvait embrasser le premier ? C'est donc avec un entrain non dissimulé qu'elle s'était levée de son lit ce matin-là. Alexander étant parti depuis déjà une, voire deux heures, elle avait l'appartement pour elle seule, et ce n'était pas plus mal. Branchant de la musique, elle avait pu se préparer comme elle avait eu l'habitude de le faire dans son « ancienne vie ». Le sourire aux lèvres, elle avait avalé son café, et était partie pour le centre culturel. Bien entendu, elle avait fait en sorte de se donner une bonne heure de marge pour arriver au travail à temps, et elle avait bien fait. Hésitant entre deux rues, elle s'était trompée et avait donc dû revenir sur ses pas, se maudissant de n'avoir qu'un sens très limité de l'orientation. Au lycée, elle avait échoué à toutes les courses du genre, se faisant traiter d'incapable par son professeur, mais il fallait dire que ce n'était pas des plus simples de se repérer dans une forêt où tous les arbres se ressemblent et toutes les pierres sont disposées de la même façon.

Après une bonne trentaine de minutes de galère sans nom, la jeune femme finit par arriver devant le centre culturel. On lui avait indiqué préalablement l'endroit où elle devait se rendre une fois sur place, et ce qui lui fallait accomplir, à savoir la mise en état de tous les appareils du centre, de la salle de cinéma à celle de théâtre. Rien qu'elle ne sache pas faire, mais un énorme travail, du moins pour le démarrage du centre, surtout si, selon ce qu'elle avait entendu, elle prenait ses fonctions en même temps que la plupart des employés. Autant dire que rien n'avait encore démarré dans cette ville à l'apparence si active. Se rendant directement dans les coulisses du théâtre, sans vraiment croiser un chat, la jeune femme se demandait si on finirait, en fin de compte, par lui donner des consignes ou si elle finirait par n'en faire qu'à sa tête, freelance way. La remarque la fit quelque peu rire intérieurement, mais elle se garda de l'exposer à voix haute, le fait qu'elle soit seule n'étant pas des plus certains. Se rendant sur la scène, Max se contenta, pour le moment, d'observer ce qu'elle avait devant elle. Elle avait toujours apprécié les scènes de théâtres et de concerts, spécialement lorsqu'elles étaient vides. Lorsqu'elle jouait dans des petites salles, avec seulement sa guitare et sa voix comme seules compagnes, elle se plaisait à y aller quelques heures avant, pour s'imprégner de l'endroit. Là, c'était pareil. Pour observer, savoir comment et où sonoriser la pièce, il lui fallait la ressentir. Peut-être une façon étrange de voir les choses, sans aucun doute.

Un bruit suivi d'une voix se fit entendre dans les coulisses, faisant sursauter la jeune femme. Elle commençait à s'habituer sérieusement à être seule, et pourtant il semblerait que ce ne soit pas le cas. Se levant doucement, elle se dirigea vers la voix. Après avoir tourné quelques fois dans le labyrinthe qu'était son nouveau lieu de travail, la jeune femme finit par tomber sur un homme qui ne devait pas être beaucoup plus âgé qu'elle. « Bonjour ! Je commençais à désespérer de trouver quelqu'un dans les environs ! » Un sourire aux lèvres, elle tendit la main au nouveau venu. Elle ne savait pas vraiment qui il était, mais le fait que lui non plus ne la connaissait pas finit par la heurter, et elle secoua la tête. «  Oh désolée, je ne me suis pas présentée, je suis Max, Max Inglewood, nouvelle ingénieur du son ici ! » Mieux valait donner toutes les informations en même temps, non ? C'était ce qu'elle se disait, plus préférable que «  Max, ma grande, t'es un peu trop bavarde avec tout le monde ».
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Evan J. Sharman
messages : 32
emploi : Gestionnaire du centre culturel
partenaire : Roxanne Lefévre

MessageSujet: Re: Premier contact [Max]    Mar 4 Aoû - 16:18





Max & Evan

Premier Contact


Evan attendit quelques temps sur place, avant d'être rejoint par une jeune femme. Si elle était aussi mal à l'aise que lui concernant ce premier jour de travail mystérieux, elle n'en laissait rien paraître, au contraire. Elle l'aborda avec un grand sourire aux lèvres et lui tendit la main pour se présenter, alors que le jeune homme restait là, quasiment immobile et une expression d'étonnement de plus en plus visible sur le visage.

Il était surpris de tant de décontraction, ne sachant pas vraiment si elle était réelle ou feinte, et n'en ayant pas vraiment quelque chose à faire, à vrai dire. Il attrapa sa main et la serra puis secoua légèrement la tête pour chasser ses pensées inutiles et reprendre une contenance. Un petit sourire s'afficha à son tour sur ses lèvres.

«Ravie de vous rencontrer, Max. Je suis Evan. Evan Sharman et je suis censé gérer cet endroit. Ce qui doit faire de moi votre patron, je suppose. »

Il lui fit un clin d’œil. Dans son ancien emploi, il effrayait pas mal ses employés, bien plus à cause de son nom que de son comportement. Mais ici, il n'était pas le fils du patron et il ne s'attendait pas à voir de la panique dans le regard de Max. Il pourrait peut-être entretenir une vraie relation avec ses collègues pour la première fois de sa vie, sans être mis à l'écart constamment. Et ravi de pouvoir partir sur de bonnes bases, le jeune homme était bien décidé à pouvoir faire connaissance avec les autres sans a priori. Max étant la première personne avec qui il avait l'occasion de discuter aujourd'hui, il osa donc lui poser la question qui lui brûlait les lèvres.

« Alors, comment vous trouvez votre nouvel emploi ? Et la Ville ? »

Toute cette histoire le laissait un peu perplexe, pour le moment, mais ça l'intéressait pas mal de savoir ce que les autres en pensaient à leur tour. Comment chacun vivait cette expérience nouvelle et inattendue. On n'avait pas forcé la main aux gens pour venir, de ce qu'il savait en tout cas, mais ça ne voulait pas dire pour autant que tout le monde était ravi après coup de se retrouver sur place. Cependant, Max semblait assez détendue, plus que lui en tout cas.

Evan était très visiblement stressé, ou en tout cas, assez intrigué par tout ce qui l'entourait. En attendant la réponse de son interlocutrice, il s'était mis à regarder partout autour de lui, observant chaque recoin comme s'il cherchait quelque chose.


© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Max S. Inglewood
messages : 104

MessageSujet: Re: Premier contact [Max]    Mar 4 Aoû - 18:35

Premier contact
This is the first day of the rest of my life
Evan ✧ Max
La sociabilité de Max, bien qu'assez étonnante lorsqu'on la rencontrait pour la première fois, en faisait sa grande force, surtout au niveau professionnelle. Après tout, on remarquait plus souvent quelqu'un allant vers les gens que quelqu'un restant dans son coin sans dire un mot. Et pour elle, le contact était une des choses les plus importantes, surtout lorsque l'on travaillait en équipe. Et ce serait le cas pour ce qu'elle avait trouvé. Bien sûr, avec ses diplômes, elle aurait très bien pu trouver une place dans la galerie d'art du centre culturel, et faire en sorte de ne pas avoir à énormément parler avec les autres … C'aurait été bien mal la connaître que de croire qu'elle s'en serait contentée. Surtout lorsque l'on savait qu'elle supportait mal un silence pesant et froid. Alors rencontrer une autre personne, peu importait son métier, ne pouvait que la soulager. Il faudrait un peu de temps pour que tout se mette en place et qu'elle croise tous les employés du lieu, elle s'en rendait compte, mais être totalement seule … Elle ne pourrait pas le vivre bien longtemps. Un théâtre, c'était l'exemple même de la vie, du bruit, du mouvement. Qu'il soit vide pour le moment avait quelque chose de triste, du moins c'était son avis personnel sur la chose.

L'homme qui venait de lui serrer la main, bien que de toute évidence cherchant à rencontrer ses futurs collègues de travail – c'est ce qu'elle avait supposé en le voyant arriver sans aucune raison apparente – ne semblait pas vraiment à son aise, la blonde n'aurait cependant, pas pu dire pourquoi. Lorsqu'il se présenta, la jeune femme hocha la tête. Non pas qu'elle ait un problème avec la hiérarchie, mais qui disait patron disait vouvoiement. Elle détestait ça. Mais qui disait nouvelle vie voulait peut-être également dire nouvelles habitudes non ? Ce serait dommage de se faire virer par manque de politesse. Surtout qu'elle ne voulait absolument pas passer pour quelqu'un qui manque d'éducation, elle n'avait juste pas la même perception de la chose que la plupart des gens. La jeune femme sourit de plus belle.   « Au moins me voilà prévenue ! » Max était loin d'être présomptueuse, mais elle savait ce qu'elle valait, et patron ou pas, elle ne pensait pas avoir le moindre problème à se faire quant à la suite, elle était douée en musique, et douée dans son travail, ne faisait rien – volontairement, en tout cas – qui pouvait nuire à une bonne ambiance de travail, alors pas de quoi être stressée. Sans doute un trait de personnalité qu'elle ne connaissait que très peu, de toute manière.

La question qui suivit était sans doute légitime, surtout lorsque l'on savait que tout le monde était, plus ou moins, dans le même bateau. Ils s'étaient tous retrouvés là, certes de leur propre volonté, vouloir obtenir une vie meilleure n'était pas quelque chose de rare, mais assez brusquement. Il était donc normal que certains s'en voient un peu dépaysés. Pour ce qui était d'elle … Elle ne savait pas trop quoi en penser pour le moment. Heureuse, oui, elle l'était, elle ne regrettait pas sa décision, mais elle avait été propulsée dans une Ville qu'elle ne connaissait pas, avec un colocataire qu'elle ne connaissait pas non plus et n'avait, pour le moment, aucun point de repères réel. « Pour l'emploi, je pense qu'il faudra attendre ce soir, je n'ai pas encore eu l'occasion de bien voir les locaux et vous êtes la première personne que je rencontre alors … » Marquant une pause, comme pour chercher ses mots, elle finit tout de même par continuer. « Mais même si je n'ai pas choisi ce métier et qu'on me l'a assigné, il me plaît vraiment énormément, j'ai toujours voulu travailler dans la musique, peu importe la manière de m'y prendre alors c'est déjà une bonne base ! » Pour la Ville, c'était un peu plus compliqué, dans le sens où elle n'avait pas vraiment pu visiter, excepté le moment où elle était arrivée, et celui où elle avait cherché son appartement. « Quant à la Ville, elle n'a rien à voir avec Londres, d'où je viens ! Je la trouve magnifique, même si je n'ai pas vraiment eu le temps de la visiter. » Max ne savait pas si elle parlait trop, ou pas assez, ou peut-être bien un peu des deux. Elle avait toujours eu du mal à percevoir les pensées des autres à son sujet. « Et vous ? » Avoir l'avis de personnes plus ou moins comme elles, arrivées pratiquement en même temps n'était pas une mauvaise chose en soi, aussi, elle était curieuse de comprendre ce qui pouvait rendre son tout nouveau patron aussi stressé, alors qu'elle ne l'était pas du tout. Remarquant ses regards tout autour de la pièce, elle fut cependant assez intriguée. « Un problème ? »
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Evan J. Sharman
messages : 32
emploi : Gestionnaire du centre culturel
partenaire : Roxanne Lefévre

MessageSujet: Re: Premier contact [Max]    Dim 9 Aoû - 23:40





Max & Evan

Premier Contact


Légèrement distrait par toutes les pensées qui l'assaillaient, Evan tâchait tout de même d'écouter ce que lui disait la jeune femme sur son nouveau travail et son arrivée en ville. Tout ceci était probablement troublant pour tout le monde, mais Evan semblait bien plus préoccupé que ne l'était Max.

Le jeune homme se retrouva d'ailleurs rapidement surpris par la facilité avec laquelle la blonde communiquait sur tout ça, il la trouvait presque enthousiaste, mais il ne la connaissait pas assez pour en jurer. Il savait parfaitement qu'on ne devait jamais se fier aux apparences. Dans la vie qu'il venait de laisser derrière lui pour au moins un an, il était ce genre de personne qui peut montrer de l'intérêt et de la sympathie pour des choses ou des gens qu'il détestait avec toutes les fibres de son corps. Parce qu'il n'avait tout simplement pas le droit de dire tout ce qui lui passait par la tête, parce que cela aurait été dangereux et mal vu pour une raison ou pour une autre. Les relations sociales et professionnelles étaient parfois complexes et il le savait. Mais il n'avait pas pour autant l'impression que Max en rajoutait sur ses sentiments. Elle semblait vraiment contente de se trouver ici, de faire ce qu'elle faisait.

Evan lui adressa un sourire et retourna à la contemplation distraite des alentours. Il devait avoir l'air mal poli, voire même ennuyé par la conversation de sa compagne, mais il n'en avait pas conscience. Quand elle lui retourna sa question, il ne répondit pas tout de suite et elle sembla enfin décidée à lui faire part de son comportement étrange, lui demandant s'il avait un problème. Evan reporta toute son attention sur elle et baissa les yeux, gêné.

"Oh désolé, non tout va bien. Je suis un peu... perdu ici, je crois."

Il marqua un silence et tenta de reprendre ses esprits. Etre ici était une chance, pas un piège. C'était une occasion pour lui de faire ses preuves et pas seulement aux autres mais à lui-même aussi. De se prouver que sans son père, sans la renommée de sa famille, il était capable d'être quelqu'un et de faire quelque chose. Et de découvrir qui il était vraiment, aussi.

"Tout ça, cette ville, cette expérience... J'ai parfois un peu l'impression que ce n'est pas vrai, comme si j'étais en train d'halluciner."

Il lâcha un petit rire, réalisant tout à coup à quel point cette déclaration devait lui donner l'air idiot. Avant d'y être vraiment, il croyait dur comme fer à la Société et aux possibilités qu'elle offrait, mais une fois à l'intérieur, tout lui avait semblé fou. Sans aucune raison, cela venait seulement de le frapper. Il ne croyait peut-être tout simplement pas à une autre vie.

"Enfin bref... En dehors de ça, tout m'a l'air parfait, pour l'instant. Je n'ai pas encore eu l'occasion de rencontrer la personne qui vivra avec moi, ça m'angoisse un peu, mais tout le reste est parfait."

Cette histoire de vivre en colocation avec son partenaire "idéal" était effectivement la chose qui l'effrayait le plus. Comment les responsables de la Société pouvaient savoir exactement que cette femme serait la meilleure pour lui parmi tous les habitants de la Ville ? Et s'ils avaient tort et que ça se passait mal entre eux ? Y avait-il la moindre chance qu'on les change d'appartement si cela arrivait ? Il aurait bien le temps de répondre à toutes ces questions, mais ça rajoutait tout de même un certain stress supplémentaire.


© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Premier contact [Max]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier contact [Max]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Premier contact
» Le premier contact depuis votre arrivé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made up life :: 
La Ville
 :: 
quart sud-ouest
 :: 
Lieux d'Association
 :: 
Centre culturel
-