forum rpg city utopique basé sur une expérience sociale dans une ville écologique et sortie de nulle part et inventé de toute pièce
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ouverture du forum le 2/08/2015 les administrateurs vous souhaitent la bienvenue

Partagez | 
 

 What happened in the past that was painful has...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: What happened in the past that was painful has...   Ven 7 Aoû - 21:38

Armance Heo
“...a great deal to do with what we are today”


personnalité
le test
attirance sexuelle - Asexuelle à tendance panromantique + signe astro - Bélier + aphrodisiaque - le soju ; le chocolat ; prendre des bains moussants ; repousser ses limites ; manger de bons repas ; le bruit de la pluie et de l'orage ; l'odeur d'une cigarette ; les rires ; l'honnêteté ; la rigueur ;  le respect ; la loyauté + anaphrodisiaque - parler d'elle ; le mensonge ; l'indifférence ; les larmes ; les personnes grossières ; la bêtise ; le vide +


trait de caractère principaux - Tu n'es pas quelqu'un de facile et ça tout le monde le sait. Tu exiges beaucoup des autres et tu ne pardonnes pas souvent les erreurs qu'ils peuvent commettre Armance. Tu te sens obligée de serrer les dents, de percer les paumes de tes mains avec tes ongles ou de cogner violemment le soir venu sur un sac de frappe, lorsque par malheur tu assistes à l'ascension professionnelle de ce que l'humain a fait de plus bête ou que tu vois tes rêves disparaître sous tes yeux. En réalité, la personne avec qui tu es la plus dure c'est toi. Tu as pour principe de ne pas exiger des autres ce que tu ne peux toi-même pas offrir... Et c'est une déception pour toi quand tu constates que tu es loin d'être aussi « performante » que tu l'espérais. Mais s'il n'y avait que ça ; on peut parler de ton entêtement à suivre les règles de vie, les principes que ton père – charmant bonhomme – t'a martelés tout au long de ton enfance. Ces « doctrines » sont le ciment de ton être et tu as du mal à les remettre en cause ou à comprendre ceux qui ne les suivent pas.
Tout ne serait pas si compliqué si tu apprenais à faire confiance et à ne pas te méfier de tous ceux qui t'entourent. Sérieusement, qui de nos jours vide une tasse de thé dans une plante parce qu'elle est persuadée que l'homme en face d'elle est un dangereux prédateur sexuel ? On pourrait presque croire que tu es paranoïaque.

Fort heureusement, tu es pourvue de qualités non négligeables et qui font presque oublier tes adorables défauts.
Si ta confiance est aussi difficile à obtenir que de l'eau dans le désert, une fois qu'on l'a, tu te retrouves être la personne la plus loyale et fidèle que l'on puisse avoir auprès de soi. Tu n'as jamais trahi quelqu'un et tu te félicites de répondre toujours présente lorsque ton aide est demandée. Tu ne recules pas devant l'adversité Armance, pas quand tu as le choix. Être capable de passer une semaine dans la rue pour retrouver une amie, c'est courageux... et aussi stupide mais les deux ne sont pas incompatibles.
Intelligente, ça tu l'es, pourtant c'est principalement ta capacité à pouvoir paraître aussi inoffensive qu'un bébé panda qui fait ta renommée. Tu as ce petit quelque chose que l'on appelle l'autorité, qui fait que malgré ta ressemblance avec une pousse de bambou, on évite généralement de venir te chercher des noises et on n'hésite pas un instant à te croire ou à faire ce que tu dis (nous n'allons pas mentir c'est aussi parce qu'ils tiennent à leur vie que tes camarades ne bronchent pas quand tu donnes des ordres).


aspiration professionnelle - La toute première chose que tu aies voulue être c'est : diriger un centre d'entraînement pour les arts martiaux comme ton père. Tu adorais entendre ces messieurs raconter leurs exploits, voir que tous les efforts qu'ils avaient faits, leur acharnement, avaient payé. Tu aimais l'idée qu'un jour tu offrirais à d'autres gens la possibilité de gagner grâce à tes conseils et à ton matériel.
Puis tu as grandi, et maintenant que tu vois les gens se blesser autour de toi, tu aspires à un métier qui te permettrait de rendre justice et de débarrasser le monde des ordures.  
aspiration personnelle - Tu veux être heureuse. Tu veux que les gens que tu aimes le soient aussi. Tu veux pouvoir te regarder dans une glace et cesser de voir la petite fille qui pleurait parce que sa maman lui manquait. Tu cherches un moyen de pardonner définitivement à la vie, à Dieu ou autre. Tu veux pouvoir partager tout ça avec quelqu'un, tu veux apprendre ce que c'est de ne pas avoir peur des autres.
on vous décrit comme - Ça dépend à qui tu le demandes, personnellement je suis sûr que les trois ivrognes de l'autre côté doivent te trouver « bonne » ou coincée. On te dit sûre de toi, que tu es une battante et une gagnante. Tu te mets en quatre pour réussir et faire plaisir. On dit aussi que tu as jeté ton cœur et que si l'on croit l'entendre battre c'est qu'on le confond avec le bruit de tes talons. On prétend que tu te régales de la douleur des autres et que plusieurs de tes victimes se sont réunis pour créer une association d'aide.
vous vous décrivez comme - Quelqu'un de franc, mais de discret. Tu n'aimes pas t'afficher mais tu as horreur d'être ignorée. Tu es juste mais dure, loyale jusqu'à la mort et consciente de la réalité monstrueuse de la vie. Une personne qui tente de faire le « bien » sans pour autant dire qu'elle l'est.
plus grande peur - Être oubliée et abandonnée par ceux que tu aimes. Se retrouver seule t'es devenue insupportable. Bien entendu être autonome ou séparée de tes amis tu y es habituée mais c'est parce que tu sais que si tu en as besoin tu es à un sms de tes proches et que tout autour de toi se trouve plein de souvenirs de vos sorties et de tes relations.
plus grand regret - Ne pas avoir pu montrer à tes parents ce que tu es devenue. Tu n'as aucune idée de s'ils seraient fiers ou non de toi.Tu sais que ta mère souhaitait que tu sois heureuse et ton père que tu sois forte. Tu te retrouves à leur parler devant une tombe ou leurs photos et tu ressens leur manque de réponse un peu plus durement chaque jour.
plus grande fierté - Que ton frère et toi vous soyez restés unis malgré tout ce qui vous est arrivé. De voir que petit à petit vous reconstruisez vos vies. Lui, libraire et toi lieutenant de police, vous bravez les stéréotypes et les jugements des autres en vous serrant les coudes et avec un travail acharné qui porte ses fruits.
plus grande vertu - Ta persévérance. Tu n'abandonnes rien ni personne lorsque tu l'as décidé. Tu crois fermement en tes convictions et intuitions sans avoir peur (du moins en apparence) de l'échec. Tu es comme un chien avec son os, tu peux attendre un an ou plus que tous les éléments soient en place pour obtenir de quoi coffrer un suspect ou réunir deux amis.

Physique ?  fort
Degré de Sociabilité ? 3
Degré de Productivité ?  5
Animal ? licorne 
Récompense ?  Reconnaissance


Café ? jamais
Nuance ? Clair
Accessoire ? porte clef
Heure ? 6h
Température ? Chaude
Secteur ? social
Temps ? présent

ft. Doona Bae

Carte d'identité.
âge – 32 ans. lieu de naissance – Séoul ; Corée du Sud. occupation/métier avant l'entrée dans la société – Lieutenant en formation dans la police de Sidney. lieu de vie avant l'entrée dans la société – Sidney ; Australie. credits - ici. groupe – seekers ou livers.

Derrière l'écran.
pseudo/prénom - Chocapic. âge – 23 ans. pays - France. fréquence de connexion – régulière durant les vacances, irrégulière le reste du temps. comment as-tu connu le forum – sur le groupe facebook Coin des rpgistes. qu'en penses-tu – joli et avec un contexte très original. La demande de présence a failli me freiner mais je tenais à tenter malgré la chance. lien, scénario ou personnage inventé – personnage inventé.


your story, your past

Tu fais partie de ce genre de personnes Armance qui se sont forgées dans la douleur de leur passé. Alors peut-être que nous devrions commencer par là : ton père est coréen, il a eu une très brève carrière de  sportif avant de devenir entraîneur puis de diriger son propre club avec sa propre salle. Ta mère, elle, est australienne et était venue en Corée du Sud dans le but de compléter ses recherches pour sa thèse. L'histoire et les livres ont toujours été ses passions et lorsqu'elle et ton père se sont installés à Sidney, elle a réalisé son rêve en ouvrant une librairie.
Tu es arrivée un an après leur mariage, nommée Armance sous l’insistance de ta mère Pénélope qui désirait que tu sois aussi forte que ton père (Seok Ho) mais sans pour autant être dépourvue de compassion et d'amour envers les autres.
Tu as aimé Armance, ton petit frère pour commencer, que tu devais sans cesse surveiller ou distraire parce qu'il pleurait souvent et empêchait maman de travailler. Tu as aimé aussi ton père pour qui tu avais et as toujours une admiration sans borne.
Les meilleurs moments que tu aies passés dans ta jeunesse ce sont ceux où tu le suivais partout dans sa salle d'entraînement à discuter avec d'anciens champions, de futurs champions olympiques, des amateurs, des coachs. Tu te souviens encore de l'ambiance chaude, pesante et parfois avouons-le nauséabonde de ces après-midis, et tu souris. Le bonheur ressemblait à ça pour toi, la voix grave et forte de ton père donnant des conseils stricts, le bruit sourd des coups contre les sacs de frappe, l'odeur du coton mélangée à la sueur, puis les dîners apportés par ta mère que vous dévoriez dans le bureau de Seok Ho.

Puis il eut l'accident, le meurtre de ta mère, « un vol qui a mal tourné » ont dit les policiers, « au mauvais endroit au mauvais moment » ont dit les amis. Une injustice pour toi. Une erreur qui n'aurait jamais dû arriver si maman n'avait pas été obligée de sortir pour aller acheter de quoi faire ces crêpes que ton frère et toi lui aviez supplié de faire au bord des larmes... Maintenant, vous aviez une bonne raison de pleurer, idiots. Tu as mal vécu cette disparition, un peu comme si on n'avait décidé de te priver de soleil dorénavant. Tu avais l'impression que plus jamais tu ne pourrais avoir chaud à moins d'être dans les bras de ton père ou de ton frère.
Peut-être que tu n'aurais pas dû t'en vanter auprès de ce Dieu auquel tu ne croyais plus : cinq ans plus tard, alors que tu finissais le lycée on diagnostiqua à ton père un cancer.
Tu étais mieux préparée cette fois-ci et tu as pu lui dire « adieu », mais ça n'a fait qu'agrandir ce trou béant que tu avais dans le cœur et que tu ne parvenais jamais à combler totalement. Tu as été forte néanmoins, tu as fait en sorte que ton frère de quatre ans ton cadet continue et finisse ses études et tu as enchaîné des boulots alors que tu préparais en toute discrétion ton entrée à l'académie de police et dans la police.

A 25 ans, tu faisais partie d'une équipe de la Criminelle, plus observatrice qu'un réel agent mais tu t'en fichais, tu étais là où on avait besoin de toi, là où tu pouvais te battre avec tes poings et ton cerveau pour nuire à ceux qui ne respectaient pas la loi. Bien que tu n'eus jamais de soucis pour gérer ta colère, seul ton frère était le témoin de tes « crises », ou les fights-clubs où tu démontrais tous tes talents sans aucune restriction et culpabilité.

Tu as 32 ans maintenant Armance et tu viens d'accepter de participer à une expérience sociale. Tu dis à tout le monde que tu ne sais pas pourquoi tu as dit oui, mais nous savons tous les deux que la vérité c'est que tu n'es pas satisfaite de ce qui se passe ici. Ta vie est parfaite en apparence, ton frère a repris la librairie de ta mère, tu viens d'être promue et tu es enfin respectée par tes pairs. Mais il te manque quelque chose, quelqu'un, et tu penses que peut-être cette vie optimum que la Société veut te faire découvrir et tester t'apportera la solution en même temps que la force de pardonner à la vie.

Tu ne laisses rien paraître lorsque l'on te demande de te déshabiller mais déjà des doutes commencent à pointer le bout de leur nez dans ton esprit. As-tu raison de faire cela ? Est-ce que tu ne serais pas plutôt en train de fuir la réalité en acceptant d'être un sujet d'expérience ?
Il est déjà trop tard. Tu es allongée et quatre personnes s'affairent autour de toi, te précisant que si tu le souhaites ils peuvent modifier ton apparence à ta convenance. Les mains crispées sur les bras du fauteuil, tu réponds sèchement que tu ne désires rien changer (seul la politesse t'empêche de leur demander s'ils ont eu eux aussi cette proposition). C'est ensuite un test que tu dois subir. Tu ignores le temps qu'il a duré mais tu as la désagréable impression de t'être faite examiner nue par des dizaines de personnes et que ta vie n'a plus aucun secret pour eux.
Mais c'est trop tard pour faire marche arrière. Tu vas entrer dans la Ville. Tu espères seulement que tu ne le regretteras pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexander Gray
messages : 159
emploi : Médecin (aux urgences)
partenaire : Max S. Inglewood

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Ven 7 Aoû - 21:44

Quelle rapidité pour poster ta fiche !
Apparemment adepte du "tu", tu es la bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.bbgraph.com/
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Ven 7 Aoû - 21:48


Oui. J'ai découvert le forum il y a trois ou quatre jours et j'ai travaillé et fini ma fiche en deux (quand l'inspiration vous rend visite on ne lui dit pas non =3 )

Merci ! J'espère que mon amour pour le "tu" ne posera pas de souci


Revenir en haut Aller en bas
avatar
I.L.A
messages : 24

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Ven 7 Aoû - 22:06


Bienvenue dans la Société
une vie optimum vous attend désormais

J'aime troooooooooooooooop ton vava ! et j'adore le caractère que tu lui as faite ! un sacré bout de femme :O tu es ainsi acceptée dans les seekers en tant que pompier et ton partenaire te sera désigné plus tard quand nous trouverons un profil plus adéquat pour s'associer à ton personnage.
Félicitations ! La phase de test est désormais achevée, et les portes de la Ville vous sont désormais ouvertes. Prenez les objets placés devant vous, et avancez-vous pour découvrir votre nouvelle vie.

Et maintenant ?.
▸ Avant toute chose, il faudra effectuer une demande de logement ici. Si votre partenaire vous a déjà été attribué, vous partagerez automatiquement son appartement, et n'aurez pas besoin d'effectuer cette étape. Pensez cependant à aller voir dans le sujet si votre partenaire de vie a bel et bien effectué sa demande.
Vous pourrez également effectuer une demande de rang ici, et une demande de rp ici.

▸ Afin de faciliter votre intégration à la ville, pensez à créer votre fiche de liens ici et votre fiche d'évolution ici. Des modèles facultatifs sont mis à votre disposition, n'hésitez pas à vous en servir.

Sujet commun.
▸ Vous trouverez dans la partie RP un sujet commun ici. Vous pourrez y décrire votre arrivée dans la ville, vos premières impressions, et commencer à interagir avec vos concitoyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Keith O'Grady
messages : 35
emploi : Pompier

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Ven 7 Aoû - 22:44

J'ai toujours eu du mal avec les Tu.
Bienvenue à toi, en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seren Ishikawa
messages : 196
emploi : ingénieur agronome
partenaire : non attribué

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Sam 8 Aoû - 0:39

Bienvenue sur Made Up Life ! j'avoue ne pas être adepte du "tu", mais je trouve que ça passe très bien dans ce cas. Et ton personnage semble très intéressant

J'ai hâte de te croiser irp, en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Max S. Inglewood
messages : 104

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Sam 8 Aoû - 0:39

Bienvenue sur le forum *-*
Alors je n'ai pas encore lu ta fiche mais il nous faudra un lien (j'aime trop les ships moi ehehehe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Sam 8 Aoû - 1:03

Ben moi j'aime bien le "tu", au début j'étais sceptique et finalement j'ai eu l'occasion de le tester.. et parfois de l'adopter
Bienvenuuuuue j'adore ton personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Sam 8 Aoû - 22:16

Merci pour la validation ♥

Ah, j'espère dans ce cas là que ce ne sera pas un frein pour faire des rps avec moi (même si je suis capable de faire aussi des rps à la troisième personne) ;;
En tout cas merci pour les compliments (max : évidemment il ne saurait en être autrement ♥ ; jocelyn : l'aimer c'est généralement l'adopter).

Merci pour l'accueil o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alexander Gray
messages : 159
emploi : Médecin (aux urgences)
partenaire : Max S. Inglewood

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   Sam 8 Aoû - 23:15

Je guette aussi ta fiche de liens, c'est obligé.
Tiens moi une place s'il te plait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.bbgraph.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: What happened in the past that was painful has...   

Revenir en haut Aller en bas
 
What happened in the past that was painful has...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ♥ - Forget Your Past
» in this bright future you can't forget your past. ▲ (08/02 - 14:50)
» The ghosts of our past. (CHARLIE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made up life :: 
Entrées
 :: 
Présentez vous
 :: 
validés
-