forum rpg city utopique basé sur une expérience sociale dans une ville écologique et sortie de nulle part et inventé de toute pièce
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ouverture du forum le 2/08/2015 les administrateurs vous souhaitent la bienvenue

Partagez | 
 

 Films are therapy • Evan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Films are therapy • Evan    Lun 17 Aoû - 10:37

✽ Films are therapy ✽

Le métier de pompier, comme tu avais pu le constater, conduisait bon nombre de personne à se sentir reconnaissantes lorsqu'on leur sauvait la vie ou qu'on les sortait d'une situation problématique.
Cela ne faisait que quelques jours que tu étais ici Armance, fraîchement sortie d'un ou deux jours de formations sur le jargon et l'usage du matériel dans la caserne, et déjà tu avais participé avec ton équipe à aider une jeune femme. Bien que tout ne se soit pas passé comme tranquillement et sans incident, Mlle Carter (car tel était le nom de la victime à qui vous aviez porté secours) s'en était sortie vivante et avait tenu à vous remercier en vous offrant des places de cinéma qu'elle pouvait acquérir en grand nombre grâce à son travail au centre culturel.
Tu jetas un œil curieux au billet que tu tenais entre les mains. C'était la première fois que tu allais mettre les pieds dans cette partie de la Ville et encore plus dans le centre culturel pour y voir un film. Le problème c'est que le titre sur le ticket que tu avais obtenu était écrit dans une langue qui t'était inconnue, tu en déduisis Armance que ce film devait être un classique étranger que diffusait le cinéma. Tu avais comme les autres citoyens été mise au courant de ce que proposait la Ville comme divertissement et notamment le centre culturel. Sa diversité ne pouvait qu'être admirée.

Arrivée devant le bâtiment tu t'arrêtas un instant afin de contempler son architecture futuriste conçue par la Société. C'était beau. C'était aussi un endroit très populaire si tu en jugeais par le nombre de personnes qui y entraient et sortaient. Le spectacle à l'extérieur était ainsi quelque peu atténué par le labyrinthe qu'était l'intérieur du centre culturel. Il ne fallait surtout pas être agoraphobe.
Montant deux étages, tu montras ton billet et cherchas la salle où serait diffusé le fameux film, mais l'agitation qui régnait autour de toi rendait difficile le fait de repérer la salle tout en évitant de se faire marcher sur les pieds ou bousculer.
La mine légèrement contrariée, tu te dépêchas de pénétrer dans la pièce, ce qui te permis d'échapper au bruit et accessoirement de sauver tes pieds déjà prisonniers de tes chaussures à talon. Une fois plongée dans le noir, tu pris quelques instants pour laisser tes yeux s'habituer au changement et remettre de l'ordre dans ta tenue. Ce n'est qu'une fois ce temps passé que tu remarquas que tu étais l'unique personne présente ; rien de bien étonnant vu le film que tu allais voir.
Bien que seule, tu t'installas discrètement au milieu de la salle, faisant en sorte que la robe noire que tu portais ne se froisse pas et attendis que commence la séance.

Tu étais loin de te douter de l'erreur que tu venais de commettre et de la situation incongrue dans laquelle cela te mettait Armance, mais c'était pour cette raison que tu étais venue ici non ? Changer les choses.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evan J. Sharman
messages : 32
emploi : Gestionnaire du centre culturel
partenaire : Roxanne Lefévre

MessageSujet: Re: Films are therapy • Evan    Mar 18 Aoû - 16:16





Armance & Evan

Films are therapy


Peu à peu, Evan prenait ses marques dans la Société et il se détendait un peu, oubliant ses craintes qui lui semblaient de moins en moins fondées. La vie qu'il menait ici n'était pas si différente de celle qu'il aurait pu mener à l'extérieur, au final. Il se levait le matin, repliait le canapé sur lequel il devait dormir chaque nuit et avalait un café bien noir pour se donner un petit coup de fouet après une mauvaise nuit. Puis il filait au centre culturel et y faisait son travail toute la journée pour rentrer chez lui au soir et recommencer. Tout était très simple et pourtant très relaxant. Il n'avait pas encore vraiment eu l'occasion de s'offrir des loisirs et du temps libre, mais il aimait l'idée de vivre une vie simple, pour le moment.

Seulement, le travail ne lui arrivait pas encore par dessus la tête. Oh, il ne s'ennuyait pas s'il ne le voulait pas, mais il lui arrivait de n'avoir pas grand chose à faire pendant la journée. Son équipe était compétente et motivée et même si Evan trouvait cela super, ça réduisait énormément son rôle. Quand chacun veut faire au mieux et fait au mieux, un gérant est tranquille. Alors, le jeune homme s'était décidé à profiter de ce temps au centre culturel pour devenir quelqu'un d'autre. Dans sa vie passée, il avait toujours regretter le fait de ne pas avoir autant de culture musicale et cinématographie que les autres, du à son manque de temps pour ces choses-là, principalement. Mais là, il se trouvait en plein milieu d'un centre culturel où toute la culture était à sa disposition.

Aussi, Evan avait décidé de profiter de ses avantages, pour une fois. Et il avait fait privatiser une salle de cinéma entière en plein milieu d'une soirée qui s'annonçait mouvementée. Il avait fait placer la bobine d'un film bien particulier dans l'appareil, un film qui n'était pas encore à l'affiche du cinéma et qui n'y serait sans doute pas avant quelques temps. Evan avait rarement eu l'occasion de se rendre au cinéma dans sa vie et c'était avec une certaine euphorie pour la nouveauté qu'il était descendu s'acheter du pop-corn pour la première fois de sa vie avant de remonter vers la salle vide qui l'attendait et où on viendrait mettre son film en route dans quelques minutes.

Le jeune homme poussa la lourde porte et pénétra dans la pièce plongée dans l'obscurité, ou presque. Ce fut grâce aux signalisation lumineuse au-dessus des portes de sortie qu'il remarqua qu'il n'était pas seul. Pile au milieu de la grande salle, quelqu'un était tranquillement installé sur l'un des sièges. Evan fronça les sourcils et vérifia le numéro peint en grand sur la porte derrière lui. Il ne s'était pas trompé de salle, celle-ci devait bien lui être réservée. Il remonta les allées et s'approcha de l'inconnu, remarquant maintenant qu'il était assez proche qu'il s'agissait d'une jeune femme.

« Excusez-moi, mademoiselle. Je crois que vous vous êtes trompée de salle, vous ne devriez pas être ici. » l'informa-t-il poliment.


© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Films are therapy • Evan    Mer 19 Aoû - 11:13

✽ Films are therapy ✽

Lorsqu'un trait de lumière vint baigné le bas de la salle tu compris que tu ne serais finalement pas seule dans la pièce et surtout l'unique personne à voir ce film mystérieux qui avait semble-t-il retenu l'attention (pour une mystérieuse raison) de la jeune femme qui t'avait offert le billet, ou alors celle-ci n'avait pas eu le choix... Cela méritait réflexion et t'obligeait à reconsidérer ton avis sur ce que pouvait en réalité t'offrir ce film étranger, si aucune âme vivante n'allait voir ce film c'est qu'il y avait une raison. Peut-être que la personne qui venait de te rejoindre avait elle aussi été contrainte moralement de regarder ce film. Tu soupiras. Consciente que tu étais beaucoup trop sévère et injuste envers l’œuvre cinématographique dont tu allais profiter, et surtout que tu agissais comme une gamine capricieuse et ingrate alors que tout ceci était un cadeau, tu te forças à te détendre et à ne plus penser à ce qui pouvait mal se passer. Tu avais accepté de vivre cette expérience afin de profiter et d'expérimenter de nouvelles choses, non ? Alors c'était le moment de prouver que tu étais capable de savourer l'instant présent.

Enfin... ça n'était possible que si on te permettait de le faire.

Tu fronças les sourcils, légèrement embêtée mais aussi embarrassée car il était vrai que ne pouvant traduire le titre, tu t'étais fiée aux numéros des salles. Cependant Armance, là encore tu avais eu des difficultés étant donné que les panneaux avaient été à moitié dissimulés par la foule qui avait pris possession du cinéma.
Deux choix s'offraient à toi : tu pouvais nier et t'insurger d'être ainsi dérangée par un simple employé et te conduire par conséquent comme la pire des garces, ou tu pouvais admettre ton erreur tout en cherchant à comprendre dans quel bourbier tu t'étais fourrée. La réponse était évidente.

« Vous m'en voyez désolée. » Tu te relevas de ton siège en faisant attention à ce que ta robe soit en place et en t'assurant que ton sac était toujours à tes pieds. Tu lui tendis ton ticket. «  Il s'agit bien de la salle 5 non ? Mademoiselle Carter m'a offert ce billet pour aller voir... » Pause. « Je suis navrée, je suis incapable de prononcer le titre du film, mais je devrais normalement être autorisée à le voir. Regardez par vous même. » Tu prononças un ton plus bas, plus pour toi-même que pour le jeune homme en face de toi. « J'ignorais qu'il s'agissait d'une projection privée. »

Bien évidemment, tu avais choisi de te comporter de façon polie et bien élevée, si cela n'avait pas été le cas tu étais sûre que ta mère ce serait retournée dans sa tombe. De plus, l'individu n'y était pour rien dans cette histoire, on ne l'avait peut-être pas mis au courant ou bien tu avais été toi-même mal informée. Enfin, si erreur il y avait, peut-être que tu pourrais amadouer l'employé ce qui te permettrait de rester ici et de ne pas affronter à nouveau des couloirs noirs de monde.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Films are therapy • Evan    

Revenir en haut Aller en bas
 
Films are therapy • Evan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les films qui sortent
» Sélection de vieux films
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» Livres ou Films???
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made up life :: 
La Ville
 :: 
quart sud-ouest
 :: 
Lieux d'Association
 :: 
Centre culturel
-