forum rpg city utopique basé sur une expérience sociale dans une ville écologique et sortie de nulle part et inventé de toute pièce
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ouverture du forum le 2/08/2015 les administrateurs vous souhaitent la bienvenue

Partagez | 
 

 Not act of kindess, however small, is wasted. Ft. Alexander Gray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Annabeth M. Hodgkins
messages : 17
emploi : Infirmière-Psychologue [Urgences]
partenaire : Arlo Last-Harris

MessageSujet: Not act of kindess, however small, is wasted. Ft. Alexander Gray   Sam 29 Aoû - 13:15

not act of kindness, however small, is wasted

ANNABETH HODGKINS FT. ALEXANDER GRAY


L'expérience avait commencé depuis peu pour Annabeth, mais, déjà, son quotidien était réglé comme une horloge suisse. Désormais, sa vie se partageait entre son emploi d'infirmière-psychologue et son partenaire, qu'elle ne connaissait pas encore vraiment. Au début, la jeune brune avait été un peu déstabilisée par ce changement brusque, autant en apparence que dans ses habitudes, mais elle s'y était faite assez bien, et sa nouvelle vie ne lui posait plus aucun, ou presque, souci d'adaptation.

Ce jour-là, elle avait d'ailleurs suivi son parfait emploi du temps. Lever à 7h, travail à 8h, repas à 12h, pause à 16h. Très méthodique, comme l'avait toujours été la jeune femme. Postée dans le bâtiment hospitalier, et plus précisément dans le service des urgences, la jeune brune s'occupait de tenir la main d'un patient, tandis qu'il se faisait recoudre par le médecin de garde. Pas très passionnant, et un peu loin de son métier d'origine, mais Annabeth gardait le silence, affichant un sourire maternel, et plongeant son regard si doux dans celui du patient, qui ne cessait de tordre les traits de son visage en différentes grimaces de douleur.

Une fois l'aiguille ressortie pour la dernière fois de la peau fine qu'était celle de l'arcade sourcilière, le patient, un jeune homme brun, d'apparence très banale, poussa un soupire qui fit rire l'infirmière. Elle tendit, comme de coutume, un antalgique et un verre d'eau au blessé pour apaiser la douleur lancinante, puis se contenta de lui donner quelques recommandations. Laisser le pansement en place 24h, bien désinfecter par la suite, ne pas hésiter à revenir pour n'importe quelle réaction étrange ou douloureuse. Annabeth raccompagna le patient jusqu'à la porte de la salle de soins, avant de s'atteler au rangement et au nettoyage du champ.

L'accalmie -si l'on peut l'appeler comme cela- fut de courte durée, puisqu'à peine sortie de la salle, un autre patient lui fut attribué, cette fois-ci pour des douleurs anormales à la cheville. Après l'avoir installé sur la table d'éxamination, elle rejoint le couloir où elle trouva le médecin.

- Excusez-moi, un patient en salle 3.

Tout en suivant le médecin jusqu'à la salle, elle lui fournit les quelques éléments qu'elle avait apprit sur le patient.

- Homme de 35 ans, technicien à l'usine, chute dans les escaliers. Des douleurs lancinantes à la cheville droite, d'un niveau de 7/10 d'après lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexander Gray
messages : 159
emploi : Médecin (aux urgences)
partenaire : Max S. Inglewood

MessageSujet: Re: Not act of kindess, however small, is wasted. Ft. Alexander Gray   Sam 29 Aoû - 16:08





Not act of kindess, however small, is wasted




Annabeth M. Hodgkins - Alexander Gray







- Hé bien dites-moi, c’est tendance les chevilles en ce moment.

Alpagué dès le couloir alors que je me rendais en salle 3, je suivis donc la petite infirmière qui me distilla les informations nécessaires concernant le prochain patient.

Enfin je prenais mes marques dans cet hôpital, bien que j’avais encore quelques électrons libres en perdition provenant de Vénus comme assistantes, il en était heureusement quelques unes qui, plus professionnelles, faisaient les choses correctement sans que l’on ait besoin de les rappeler à l’ordre à tout bout de champ.


- Pas d'antécédent fâcheux ? Demandais-je. Mais voyant l’homme déjà assis sur la table d’examen, nul besoin d’en demander plus. Aaah ! Monsieur Anderson.

Je tirais à moi un tabouret à roulettes afin de me placer à meilleure hauteur et m’y assis. Fallait-il être devin pour comprendre que ce monsieur était déjà venu et que je me doutais un peu de ce qu’il en était. Et alors que je découvrais sans attendre la cheville en question, dérobant temporairement sa chaussure de sécurité… toujours un plaisir que d’enlever ce genre de godasse portée à longueur de journée, je dois dire... et de dégager la partie à examiner, je demandais donc à l’infirmière de… ah mais ou était-elle donc ? Déjà en train de m’apporter le nécessaire ? Bien !

- Merci mademoiselle. Alors… Ne vous avais-je pas dit de prendre soin de votre entorse l’autre jour ? Du repos, la laisser surélevée, juste deux petits jours, ce n’était pourtant pas compliqué.

- Je sais docteur mais… je ne voulais rien rater au travail vous comprenez je… outch…

Je le fis un peu sursauter tout en ôtant son bandage précédemment posé et palpant sa cheville, bien plus enflée que la dernière fois et d’une teinte bien sympathique aussi. Il avait du continuer à marcher dessus, pensant que ça allait guérir tout seul.

- Vous allez rater plus que deux jours si vous ne suivez pas ce que je vous dis. D’ailleurs, je vous met en repos, Quatre jours. Minimum. Lui indiquant ce chiffre avec la main, histoire de bien lui faire intégrer l’information. Il n’était pas idiot mais apparemment faisait un blocage sur l’idée de rester inactif par nécessité. Mademoiselle, Vous voulez bien lui appliquer le spray ? Je vous remercie.

Je me relevais donc et allais donc rédiger mes ordonnances afin de les lui amener. Laissant soin à l’infirmière de terminer et m'apprêtant à lui commander la suite, à savoir placer un nouveau bandage de maintient, ce qu’elle était déjà en train de faire. Non mais... c’était moi ou bien… elle était du métier avant cela, ma main au feu.

- Je vous fait le papier pour des béquilles également. Mais je suis sérieux, vous respectez les conditions cette fois, ok ? Fis-je, le pointant du stylo.

- Ok ok.

Bon, je n’allais pas me montrer mufle non plus, ce n’était pas mon genre, elle avait déjà fait tout le boulot et bien je dois dire, donc j’allais chercher les béquilles en question moi-même. Songeant en cours de route que le surnom de Miss Anticipation lui irait plutôt bien. Mais non, c’était trop long, je devais trouver autre chose.



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.bbgraph.com/
avatar
Annabeth M. Hodgkins
messages : 17
emploi : Infirmière-Psychologue [Urgences]
partenaire : Arlo Last-Harris

MessageSujet: Re: Not act of kindess, however small, is wasted. Ft. Alexander Gray   Sam 5 Sep - 23:25

not act of kindness, however small, is wasted

ANNABETH HODGKINS FT. ALEXANDER GRAY


Assidue dans son travail comme dans son quotidien, la petite brune anticipait les demandes du médecin et s'occupait à préparer tout ce qui allait lui servir. Sans vraiment se préoccuper des deux hommes qui s'étaient déjà rencontrés dans des circonstances similaires, elle resta en retrait le temps que le médecin ausculte le patient. Quand il lui demanda d'appliquer le spray, elle s'attela à la tâche sans rechigner, son sourire perpétuellement affiché sur les lèvres. Sans attendre la demande de son supérieur, elle banda la cheville enflée.

- Il est primordial que vous ne posiez plus le pied sur le sol quelque temps, monsieur Anderson. Comme vous l'a dit le médecin, il faut du repos à votre cheville pour que l'entorse guérisse. Le travail attendra, la santé avant tout, pensez-y bien. N'hésitez surtout pas à repasser au moindre souci.

Comme à son habitude très maternelle, Annabeth assommait le pauvre homme de conseils et recommandations en tout genre, en attendant le retour du médecin avec les béquilles. Lorsque celui-ci revint, Annabeth recula, laissant le champ libre à ce dernier. Elle salua le fameux patient, lui glissant au passage quelques dernières recommandations, alors que celui-ci maugréait sur ces « foutues béquilles ». Un sourire à moitié amusé sur le visage, l'infirmière entreprit de nettoyer la salle d'auscultation. Toujours très méthodique, Annabeth considérait son travail comme une succession d'actions qui se répétait. Accueillir le patient, l'installer dans la salle, attendre le verdict du médecin, s'occuper des soins, rassurer le patient, le conseiller, le saluer, nettoyer, et recommencer.

Mais, si Annabeth agissait comme un robot dans la spirale infinie qu'était son travail, son air doux et chaleureux, ainsi que son caractère très social, lui permettait de mettre à l'aise les patients, et de cacher ce côté parfois trop machinal qu'elle avait tendance à avoir.

Alors que le médecin s'occupait dans ses dossiers en attendant le prochain patient, l'infirmière, tout en remettant en place chaque objet de la salle, se mit à penser que, malgré qu'elle soit arrivée plusieurs jours en arrière déjà, elle n'avait pas pris -ou eut- le temps de faire connaissance avec ses collègues. Ils avaient bien sûr été présentés, mais ça restait un contact professionnel, pour ne dire froid, et tout à fait contraire au caractère d'Annabeth. Il ne lui fallut pas plus longtemps pour briser la glace.

- Nous n'avons pas eu le temps de faire plus ample connaissance, à mon grand regret. Peut-être pourrions-nous profiter de ces quelques minutes d'accalmie pour en apprendre un peu plus ? Je comprendrais que vous ayiez du travail, bien sûr.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexander Gray
messages : 159
emploi : Médecin (aux urgences)
partenaire : Max S. Inglewood

MessageSujet: Re: Not act of kindess, however small, is wasted. Ft. Alexander Gray   Mer 9 Sep - 11:01





Not act of kindess, however small, is wasted




Annabeth M. Hodgkins - Alexander Gray







Si je devais passer mon temps à dresser des statistiques là-dessus, les cas les plus fréquents rencontrés aux urgences, se situaient bien souvent au niveau des jambes voire quelques dommages collatéraux en prime. A croire que soit, la gravité terrestre était plus forte par ici et que les foulures étaient légions soit que beaucoup des “élus” de l’expérience ne tenaient décidément pas sur leurs guiboles. Ou alors cela venait de moi, ayant développé une sorte d’aimant à entorses.

J’en étais à compléter la fiche du patient lorsque la petite infirmière… pardon, lorsque Miss Anticipation émit le souhait que nous fassions plus ample connaissance. Sur le coup, toujours dans mes fiches, je lui répondis sans lever le nez tout de suite.


- Oui… Alexander Gray. Vingt-sept ans quoi qu’on en pense, urgentiste depuis deux ans plus les années d’internat et tout le toutim. Londres. Puis en relevant le menton et me redressant sur le dossier de ma chaise. Autre chose ?

Présentation sommaire certes mais allant droit au but, que demande le peuple ? Bon, peut être un peu plus de formes. Et comme j’en avais terminé avec la paperasse, je me repris. Décidément, cette expérience me faisait un drôle d’effet par moment, allais-je devenir plus amical au boulot ? Peut être que le train de vie d’antan ne m’en avais pas trop laissé le choix ou que je m’étais plu à le croire, allez savoir. La dessus, l’extrémité de mon stylo céda. Lorsque je parlais d’attraction terrestre plus forte qu’à l’habitude hein… ou alors avais-je appuyé trop fort tout en réfléchissant ? En attendant, j’en avais plein les doigts. Heureusement, la fiche fut quant à elle, indemne.

- J’ai terminé pour l’instant donc, pas de soucis. Fis-je en observant le massacre m’ayant barbouillé la main et évitant d’empirer les choses. Par contre, je parierais que vous avez déjà exercé avant d’arriver ici, je me trompe ? Vu votre capacité d’anticipation pour tout et votre manière de parler aux patients… Mais n’allez pas trop les chouchouter non plus, sinon ils vont devenir invivables.

La dessus je me relevais, me dirigeant vers ce qui aurait du être un distributeur de feuilles de papier destinées à s’essuyer les mains mais… il était vide. C’était décidément pas de veine. Une petite grimace en coin plus tard et cherchant encore désespérément ce qui aurait pu réparer les dégâts rapidement, j’enchaînais.

- Je ne vous serre pas la main, vous comprendrez. Et vous sinon ? Contente d’être ici ? La colocation se passe bien ?

Bref, je tentais à être amical au final, bien que passant pour un pur maladroit. Pas sur que l’on m’y reprennes trop souvent du coup.



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaelle.bbgraph.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Not act of kindess, however small, is wasted. Ft. Alexander Gray   

Revenir en haut Aller en bas
 
Not act of kindess, however small, is wasted. Ft. Alexander Gray
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» Hermione ▬ It's a small crime and I've got no excuse
» Blaze - Keep a little fire burning; however small, however hidden. || 14/07
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Obama-Hillary et le débat démocrate en Pennsylvanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made up life :: 
La Ville
 :: 
quart sud-est
 :: 
Bâtiments officiels
 :: 
Hôpital
-