forum rpg city utopique basé sur une expérience sociale dans une ville écologique et sortie de nulle part et inventé de toute pièce
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ouverture du forum le 2/08/2015 les administrateurs vous souhaitent la bienvenue

Partagez | 
 

 (M) AARON JOHNSON + life is about the people you meet (ex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ella Every
messages : 202
emploi : infirmière
partenaire : burn d. day

MessageSujet: (M) AARON JOHNSON + life is about the people you meet (ex)   Dim 2 Aoû - 13:25

David
“People Who Are Meant To Be In Your Life Will Always Gravitate Back Towards You”


personnalité
lien
nom : au choix prénom(s) : david (négociable). âge : entre 26 et 30 ans. lieu de naissance : au choix. groupe : ici (facultatif).

protecteur + fidèle + loyal + bosseur + acharné + têtu + fonceur + n'aime pas qu'on le contredise + violent + impulsif + fort sens de l'honneur + sociabilise peu + aime rester dans son cercle de proches + n'est pas le prince charmant même si il en a certaines qualités + n'arrive pas à s'engager + a peur d'avoir quelqu'un dans sa vie + aime la tranquillité + altruiste + à l'écoute
ils se sont rencontré à paris il y a 4 ans alors qu'il était de passage et elle travaillait dans un café où il est venu avec des camarades de régiment. un des soldats a craqué sur elle et l'a invité à une soirée pour les rejoindre le soir même, elle, elle n'avait d'yeux que pour david mais il avait cet air d'homme inaccessible qui a fait qu'elle a juste accepté l'invitation de l'autre sans rien oser espérer. seulement voilà quand la soirée fut venue, la jeune femme, même si elle s'était faite toute jolie, fit comprendre assez rapidement à l'autre soldat qu'elle n'était pas intéressée et n'était là qu'amicalement. mais la soirée avançait, l'alcool coulait à flot et même si d'habitude elle ne buvait pas trop, ce soir là elle s'est laissée idiotement offrir verre sur verre... et l'alcool désinhibe c'est bien connu... rapidement la jeune femme s'est retrouvée entre un mur et le soldat qu'elle avait éconduit poliment au début de la soirée et elle ne savait plus trop ce qu'il se passait. essayant de le repousser en vain, elle sentit soudain que l'homme dégagea et la seconde suivante un visage familier se tenait face à elle. david, qui venait de mettre un poing dans la figure de son camarade, la souleva avec facilité et la porta sur la terrasse loin du bruit. après lui avoir donné de l'eau pour qu'elle se calme et reprenne un tout petit peu de contenance il a réussi à la convaincre de la ramener chez elle... où il a passé la nuit à son chevet de peur qu'elle ne se réveille malade. il avait bien vu pendant toute la soirée qu'elle buvait plus que de raison... ou du moins qu'on la faisait boire plus que de raison. aussi avait-il gardé un oeil sur elle, n'appréciant pas plus que ça ce genre de soirée et s'inquiétant sans trop le vouloir la blonde... au petit matin il avait tenté de s'en aller en voyant que le jour pointait et qu'elle semblait n'avoir rien. mais avant qu'il ne parte elle avait ouvert les yeux et demandez « t'en va pas... » puis elle s'était rendormie comme si le manque de la châleur de la main qu'elle avait tenu toute la nuit avait été si fort qu'il l'avait éveillé un instant. et sans savoir pourquoi... il est resté. il resté là à la regarder... puis il l'a aidé à se lever quand elle s'est réveillée. il a petit déjeuné avec elle. il l'a même accompagné au travail. et n'a pas rechigné quand elle lui a donné son numéro de téléphone... non il est resté... et pendant 7 mois de relation il s'est demandé pourquoi il restait avec elle quand aucune autre ne l'avait fait resté. puis un jour il a compris pourquoi il ne devait pas rester... parce qu'elle était tout ce dont il avait besoin pour que ça aille mieux... mais que c'était le fait qu'il n'allait pas bien qui l'avait fait avancé toute sa vie. c'était ce perpétuel manque de quelque chose qui l'avait poussé à avancer, à se dépasser... et avec elle... il avait juste l'impression que c'était bon, là il avait atteint tout ce dont il avait besoin... même si en voulait plus il n'avait pas l'impression d'en avoir besoin en sa présence... et ça l'énervait.

ft. AARON TAYLOR-JOHNSON

Between you and me.
Vos éventuelles précisions sur le scénario et vos attentes par rapport à celui-ci.

your story, your past
+ issue d'une famille nombreuse
+ a été soldat pendant de nombreuses années
+ avec un syndrôme post traumatique (optionnel)
+ a besoin de règles et de normes pour se sentir bien
+ dans un métier social ou manuel (pompier ou manutentionnaire...)
+ n'aime pas trop s'ouvrir mais quand c'est fait il est très agréable à vivre
+ le seul engagement qu'il est pris de sa vie c'est l'armée... et parfois il regrette de ne pas avoir
+ a rejoint la Société après avoir eu à quitter l'armée (raison ? choc post traumatique ou violence ... ou autre si vous avez une idée)
+ espère trouver un job à la hauteur de ses qualités et de son besoin d'aider et de faire partie d'un groupe soudé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M) AARON JOHNSON + life is about the people you meet (ex)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» École Aylaying [par Plums]
» Ginger Gracker, une nouvelle un peu particulière;p
» Cartel Rouge [5/7]
» Mountain Trail - Grace W. Nolan & John D. Collins
» (m) Aaron Johnson - they stare at me whil I crave you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Made up life :: 
Entrées
 :: 
Pour que ce qui fut, soit
-